Mercredi 8 février 2017

Mercredi 8 février 2017

Ce mercredi 8 février, une certaine excitation règne dans le bus : nous allons à Londres ! Mais avant, un petit passage dans la ville étudiante d’Oxford. Le trajet n’est pas censé être très long, sauf lorsqu’une voiture rentre dans le car et demande de dresser un procès verbal…. L’incident reste cependant mineur et, avec une heure de retard, nous voilà à Oxford !

Le groupe se scinde en deux pour visiter cette ville. Nous nous rendons près du très prestigieux Christ Church College qui les l’un des plus anciens. Nous déambulons ensuite dans les rues aux façades d’universités du Moyen-Age, entre marché couvert, bibliothèques universitaires, étudiants à vélo et lieux de tournage de Harry Potter. Vient ensuite le temps libre pendant lequel nous nous rassasions et effectuons quelques emplettes. Nous visitons donc, avant de quitter Oxford, le Ashmolean Museum dans lequel nous admirons les portraits de Gainsborough, les paysages bucoliques de la campagne anglaise de Constable et La Rue d’Oxford et autres peintures de Turner, qui annonce le mouvement impressionniste.

Quelques heures de car plus tard, nous voici à Londres. Premier hic de la soirée : l’auberge de jeunesse a changé sans que l’agence ne nous avertisse, nous devons donc retraverser Londres, ce qui nous permet de voir un peu plus cette ville animée et cosmopolite. Nous voilà donc à la comédie musicale. Le spectacle commence, et nos estomacs vides se laissent vite oublier par la vivacité du spectacle. Il s’agit de l’adaptation du roman Matilda de Roald Dahl, dans lequel une petite fille très précoce fuit face à une famille très stupide et une directrice affreuse et despotique, avec l’aide de son institutrice. Les tableaux, portés par les chants et les chorégraphies des acteurs s’enchaînent très bien, plus vivants les uns que les autres, à tel point que nous ne voyons pas les 2 heures de représentation passer. A la fin, tout le monde en ressort ravi, le sourire aux lèvres et heureux, malgré les quelques problèmes de compréhension.

Mais arrive ensuite le deuxième petit hic de la soirée : le chauffeur du car ne répond pas. Cependant, rien ne peut entamer notre bonne humeur, ni le froid, ni la faim, ni la fatigue et c’est de bon coeur que nous arrivons finalement dans le bus et traversons Londres où nous voyons Trafalgar Square et Buckingham Palace. Nous arrivons enfin à destination, nous nous installons et mangeons des pizzas plus ou moins au goût de certains.

Nos aventures ne se terminent pas là, comme vous pouvez l’imaginer, mais minuit étant passé, il s’agit d’un autre jour….

Louise

 

   

    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement...