Migrations d’hier et d’aujourd’hui – 2018-2019 : Une nouvelle année ERASMUS+ : Les migrations d’aujourd’hui

Depuis l’année scolaire 2017-2018, les élèves de Terminale Gestion Administration sont engagés dans un projet Erasmus+ les amenant à développer une réflexion autour de la thématique migratoire. Il s’agit de leur faire percevoir que les migrations d’hier et d’aujourd’hui relèvent d’une même histoire, suivent un même chemin qui a contribué à cimenter l’Union européenne.

Cette problématique, initiée et portée par le lycée Rémi Belleau (et plus particulièrement sa section professionnelle), est abordée conjointement par trois autres établissements scolaires, le Colegiul National Ionita Asan à Caracal, en Roumanie ; l’istituto di istruzione superiore”Enrico Fermi” à Montesarchio, en Italie et le Berufsbildende Schulen Oschersleben des Landkreises Börde – Europaschule à Oschersleben, en Allemagne.

Lors de la première étape du projet, les établissements ont abordé le thème des « Migrations d’hier », l’idée étant de faire émerger le parcours « type » d’un migrant et les épreuves qu’il a rencontrées sur sa route.

Les élèves du lycée Rémi Belleau se sont focalisés sur l’accueil des réfugiés espagnols en France en 1939 ; les élèves italiens ont abordé l’immigration italienne en Belgique, en Suisse et en Allemagne ainsi que l’expulsion des Juifs d’Italie par Mussolini ; les lycéens roumains ont, quant à eux, analysé les migrations forcées des Gitans et des Juifs en Transnistrie entre 1940 et 1945 ; dans l’établissement Allemand, les activités ont porté sur l’immigration entre les années 1970 et 2000 sur le territoire de l’ancienne RDA.

Lors des mobilités en France (du 26 novembre au 1er décembre 2017) et en Roumanie (du 15 avril au 21 avril 2018), les élèves des quatre pays partenaires ont pu se rencontrer, partager le résultat de leurs recherches et œuvrer ensemble afin de restituer le fruit de leur travail dans des expositions auxquelles avaient été conviés leurs parents, la communauté éducative et des officiels (élus, représentant de l’Etat…).

  Exposition lors de la mobilité en France

  

Exposition lors de la mobilité en Roumanie

  

Travail en ateliers (Roumanie)

Travail en ateliers (France)

Diaporama Mobilité en Roumanie .pptx23-1

Les moments forts de cette 1ère année ont été nombreux ; on peut citer la visite du musée de l’immigration à Paris, avec nos partenaires, (lors de la 1ère mobilité), la conférence donnée à la salle Pierre Mendès France  de Nogent le Rotrou par Amanda Herold, le 30 janvier 2018 : « L’accueil des républicains espagnols en France : un exode oublié », illustrée par des parcours d’artistes. On peut aussi évoquer la réalisation du recueil de témoignages d’espagnols qui relate le parcours de ces migrants d’hier, arrivés en France en 1939, lors de la Retirada. On peut encore mentionner l’excursion sur le Danube, lors de la 2ème mobilité, qui a permis d’aborder la fuite des Roumains vers l’Ouest durant le régime communiste (la traversée du Danube à la nage, avant de franchir la frontière, l’étape ultime du franchissement du rideau de fer). Ce cadre magnifique a, en outre, permis de faire le lien avec la deuxième année du projet, consacrée aux « migrants d’aujourd’hui », le Danube étant actuellement un espace de franchissement des frontières pour les migrants venus de Syrie ou d’Irak, qui cherchent à rejoindre l’Union européenne.

  

Recueil de témoignages d’espagnols (ce recueil est en vente au lycée au prix de 15 euros.)

          

Excursion sur le Danube

Au cours de cette deuxième année, il s’agira donc  d’aller à la rencontre de migrants d’aujourd’hui, d’apprendre à les connaître et d’échanger avec eux quant à leurs parcours, les raisons de leur départ, leur perception du pays d’accueil.

France (septembre 2018) : rencontre avec Abou, un jeune migrant originaire du Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *